Missa votiva
de Jan Dismas Zelenka (1679-1745)

chantée en latin

John Guzik, directeur musical et chef

le mercredi 15 novembre à 19h30

Basilique St-Patrick, 460 boul. René-Lévesque Ouest (métro Square-Victoria)
BILLETS : 25 $ / 20 $ / 15 $
http://bit.ly/2g4eSz8
514.803.6646

Élodie Bouchard, soprano
Nicholas Burns, contreténor
Ryan Nauta, ténor
Jonah Spungin, baryton

La bande et l’ensemble vocal CBMR
Sari Tsuji, Mélanie de Bonville, violons
Tatiana Friesen, alto
Marie-Michel Beauparlant, violoncelle
Anaïs Vigéant, contrebasse
Jonathan Addleman, orgue
Joel Verkaik, Floris van Vugt, hautbois

 

En 1738, vers la fin de sa vie, le compositeur tchèque Jan Dismas Zelenka, gravement malade, se voit obligé d’interrompre ses activités. Il jure alors d’écrire une messe d’action de grâce s’il retrouve la santé. Son vœu ayant été exaucé, Zelenka se met aussitôt à la tâche : dès 1739, il imagine cette Missa votiva, œuvre émouvante née de circonstances intimes et même dramatiques, mais qui n’en sera pas moins grandiose et digne de la brillante cour de Dresde où travaillait le compositeur. À l’exception de la Messe en si de Bach (écrite d’ailleurs elle aussi pour Dresde), bien peu de messes à l’époque baroque ont autant d’envergure que celles de Zelenka. La Missa votiva, conçue pour cordes, hautbois, chœur et quatre solistes, offre plus d’une heure de musique, vingt mouvements écrits dans des styles bien différents : on entendra de grands chœurs à la polyphonie très complexe, mais aussi des airs de bravoure qui semblent venir tout droit d’un opéra italien.

Encore rarement joué à Montréal, Zelenka séduit pourtant d’emblée tous ceux qui le découvrent. Après avoir donné son oratorio Il Serpente di Bronzo en 2013, la Compagnie Baroque est fière de revenir à ce génie méconnu en proposant la Missa votiva, qui sera exécutée par la soprano Élodie Bouchard, le contre-ténor Nicholas Burns, le ténor Ryan Nauta, le baryton Jonah Spungin, la Bande CBMR et un chœur d’une vingtaine de chanteurs.

===================

La Compagnie baroque Mont-Royal (CBMR)

Fondé en 2011, La Compagnie baroque Mont-Royal (CBMR) souhaitaient faire partager leur passion pour la découverte et l’interprétation d’opéras et musique anciens. Misant sur l’éducation du public et l’emploi d’instruments anciens, la Compagnie est le seul ensemble vocal et instrumental à Montréal qui monte l’opéra baroque et classique, mettant en vedette des artistes émergents. Chaque projet peut faire appel à des participants différents qui apportent leur expérience et leurs idées. Cette flexibilité contribue au développement d’un esprit créatif et se traduit par des spectacles variés et stimulants pour le public.

Founded in 2011, La Compagnie baroque Mont-Royal (CBMR) share their passion for the discovery and performance of operas and music from the baroque and classical periods.  Placing a special emphasis on public education and the use of early instruments, the Compagnie mounts baroque and classical operas each season, featuring emerging artists.  The artistic makeup of each project varies as artists bring their own experiences and ideas. This flexibility contributes the creative spirit that translates into stimulating and varied public performances.

Advertisements
Posted in Uncategorized | Tagged , , , , , | Leave a comment